La légende des Louves-Garoux (Nouvelle)

Sur une position charnière, un manoir est construit par l’ordre des fossoyeurs trône. Dans la bibliothèque de ce bâtiment, une section concerne les légendes et les rumeurs des mondes et des dimensions. J’attrape sur l’étagère un épais grimoire en cuir violet avec un titre en lettre d’or. Le voici ” Magie Sauvage et Conte Oublié. ”

En ouvrant les pages sur le peuple Burkan, je découvre qu’ils ont des histoires sur leur traditions chamaniques. Ce peuple étaient des personnes douces, intelligentes avec un esprit vif et riche. Ils ont un gouvernement parfaitement organisé avec une structure hiérarchique claire.

Xaknora leur ennemi jurée était leur plus violent adversaire, ils sont violent et ils ont déployés des unités de crypto-necromancien pour mettre fin à leur existence. Ces guerriers mi-machines, mi-zombies ont fait des ravages. Après avoir subie des centaines ou des milliers de morts en quelques heures d’affrontement.

Dans les profondeurs d’un temple la grande prêtresse invoque les pouvoirs des anciens chamanes après avoir fait venir quatre filles à la pureté assuré. Sous le rituel ancestrale ces quatre femmes deviennent des Louves-Garoux ces quatre guerrières animales renversent le cour du conflit.

Leurs griffes sont en bronze de l’ancienne empire ces armes sont enchantés par d’ancien maléfice permettant de séparer la corde de vie des construction BioNécromancien. Ces créatures utilisent aussi leur chair nécrosé pour renforcer leur puissance, un cercle magique à quatre pointes leurs sert à détruire les mages nécromanciens. En quelques secondes, elles ont mis fin à cette guerre. Depuis tout les 31 Octobre, elles réapparaissent pour défendre leurs cités des forces occultes présentes aux alentours.

Explorateur merci de donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.