[Nouvelle] La Machine de Voyage Fictionnel

Je suis un enfant malheureux…non je plaisante. A l’âge de 7 ans, je suis tombé dans un puit et ma colonne vertébrale s’est brisée me rendant paraplégique. Mes parents, de simples fermiers n’ont pas pu m’offrir un soin pour soigner ma blessure, maintenant il est trop tard. Après cet accident, mes parents ont totalement modifié le grenier pour mes besoins.

Mon frère, un inventeur de génie m’a créé une chaise avec des pattes pour un meilleur déplacement. Je peux me déplacer de mon lit, mon bureau, mon atelier et mon monte plats. Oui je ne suis pas capable de descendre de mon habitation. L’avantage, mes parents et mon frère ont tout équipé, je peux vivre sans problème.

Dans un coin du grenier, j’ai fait monter un atelier par mon frère. Ma seule occupation, lire et créer de petites choses en différentes pièces mécaniques. Pour mes 15ans, mon explorateur de frère revient, il revient avec une charrette surchargée de caisses en bois. En déchargeant avec mon père, il monte dans ma chambre huit caisses. Un 1er qu’il défait tout de suite, je me rappelle notre conversation.

  • C’est quoi frérot ?
  • Un ordinateur de l’ancien monde. Ces machines te permettrons de faire du traitement de texte et il y a d’autre logiciel.
  • Cool et dans les autres caisses ?
  • Petit frère des livres et des équipements pour tes créations. J’ai aussi ramené mes anciens outils et mes premiers livres.
  • Merci frérot.

Je passe beaucoup de temps à lire, mon imagination carbure à pleine puissance. Mais je rêve de pouvoir y voyager, naviguer dans les couloirs de l’école de magie et y faire des duels. En fouillant parmi mes livres et mes autres documents, je ne trouve pas les écrits que je veux. J’utilise l’un de mes « Mécha-Pigeon » pour envoyer un message à ma meilleure amie, dessus je lui demande de me ramener des traités magiques et alchimiques de 1er niveau.

Après cette demande, je réfléchie à une idée. Je note mes réflexions sur mon carnet de note pour la suite des évènements. Une idée germe dans mon esprit pour vraiment me permettre de profiter de mes lectures. Ma meilleure amie, arrive avec les traités demandés et même plus.

Dans sa sacoche, elle transporte l’« Annexe des Sorts des Neufs Cercles », « Rituels des Cercles Druidiques », « Grimoire d’Uzakar », « Traité Alchimique d’Ekaron » et pour finir « Annexe de N1 à N30 en Alchimie et Botanique. »

  • Merci Vanerya.
  • Quel est ton idée ?
  • Une lecture autonome.
  • Mais pourquoi tu as besoin de magie ?
  • Pour aider à la création d’un monde complet.
  • Je veux suivre toute la création.
  • Avec plaisir Vanerya.
  • Bon je te laisse travail bien.

En partant elle me fait une bizz appuyée au bord de la bouche, une réaction totalement masculine ce fait ressentir. En même temps Vanerya est une jolie blonde en robe de paysanne avec des atouts avantageux. Je secoue ma tête pour me remettre les idées en place, je me mets immédiatement à travailler sur mon projet.

De temps en temps, Vanerya me rend visite pour me soutenir. Pour mes 18ans, elle accepte de devenir ma femme. On déménage dans une maison en ville, mon frère a repris la ferme familiale. Moi je suis devenu inventeur, mes « Méchas-Pigeons» ont un franc succès. Ils ont encore plus de succès depuis la version premium, un générateur de transport magique est installé dans le système.

Pour mon autre projet, mes activités sont à l’arrêt. Je dois avoir accès à la nécromancie et à d’autres méthodes magiques pour réussir. Je demande un entretien avec « Fossoyeur» du village, notre conversation a été instructive.

  • Bonjour « Fossoyeur.» Vous connaissez mes activités ?
  • Merci pour cette invitation, oui je connais. Vous avez besoin de mes conseils pour votre handicape ?
  • Non je me suis habitué. J’ai un projet ; créer une machine capable de créer des dimensions par rapport à des écrits. Mais je bloque sur la méthode de lecture et de traitement.
  • Euh oui je comprends. C’est une bonne idée, voyons. Pour lire ce livre ou ces livres, il faudrait des yeux ou une sorte de scanner pour examiner l’ouvrage.
  • Ce système devra être complexe ou simple ?
  • Il devra être complexe, pour ne rater aucun mot. Ces informations devront transiter dans un cerveau ou même plusieurs. Un cerveau d’enfant combiné à des cerceaux pour construire le monde.
  • Comment ça ?
  • Un cerveau d’enfant est naturellement rempli d’imaginations, il est capable de créer un monde imaginaire rapidement et plus facilement que les adultes. Si vous voulez faire un carton plein 3 ou 5 cerveaux d’enfants combinés à 3 ou 5 cerveaux d’adultes spécialisés en mathématiques et architecture pour construire le monde.
  • Ma machine ne sera donc pas portable ?
  • Elle peut être portable mais le traitement non ?
  • Ça posera des problèmes ?
  • Non, il faudra créer un système de liaison parfait par micro-portail ou autre. Vous avez déjà créé ce type de machine ?
  • Oui et Non. Seulement un système de lecture classique.
  • Parfait je suis impatient de voir cette création à l’œuvre. Pour vous aider, je vous donne accès à ma bibliothèque.
  • Merci « Fossoyeur.»

Après cette conversation, ma femme et moi avons longuement discuté de mon idée. Et ensuite on a fait des bébés. Le lendemain mon travail a commencé, ma délicieuse épouse est allée rechercher des grimoires dont j’aurais besoin. En revenant elle apporte le « Grand Grimoire de Zeteru », l’« Herbie d’Urzik », l’« Alchimie d’Akador » et pour finir les « Rituels Alchimiques de Dekro. »

J’examine attentivement chacun des ouvrages, pour le système de vision. Je trouve le « Rituel de l’Oeil d’Aziru », ce rituel permet d’accorder à des gemmes un pouvoir de vision. Après avoir terminé son rituel, je monte trois gemmes sur un support pour une meilleure lecture. Ce système est monté sur un support en cuivre, je monte ensuite le système sur ma lectrice. Elle prend un surplus de puissance, en lecture et en examen de l’ouvrage.

Je commence ensuite la création d’un système de tests, il est pourvu d’un système de vision directement à un cerveau d’enfant créé en laboratoire. Ce système commence à avoir une bonne performance mais il peut sûrement l’améliorer. Au cours des 10 années suivantes, je travaille sur mon système. En 5080 j’ouvre enfin ma première boutique de voyage fictionnel et ensuite certaines personnes me commande des machines pour leur usage personnel.

Sur les boutiques (j’en ai ouvert une petite centaine) après refonte j’ai créé une sorte d’hôtel avec des cabinets de voyage. Chacun des établissements comprend entre 100 et 200 salles, chacune des salles est pourvue de son propre système autonome. Pour la location, il y a plusieurs options de 1h où 1an renouvelable à l’infinie.

Certaines personnes avec de l’argent, ont même acheté des systèmes personnels. Certains de ces hommes ou de ces femmes deviennent extrêmement riches en revenant avec les marchandises de ces mondes.

Une étude nommée : « Traité des mondes Fictionnels. »

«Hawkar ORNION »

Explorateur merci de donner votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.